AGRESSIVITÉ CHEZ L'ENFANT & L'ADOLESCENT : PRÉVENIR & AGIR

0-3 ans / 3 ans et plus / Adolescence

L’agressivité est une réaction commune, naturelle et peut s’avérer plus complexe que ce qu’il n’y parait. Lorsque le comportement agressif devient récurrent chez votre enfant, cela peut vite laisser place à l’inquiétude et l’incompréhension.

DÉFINITION DE L’AGRESSIVITÉ

« C’est la tendance à attaquer autrui, ou tout objet susceptible de faire obstacle à une satisfaction immédiate » d’après le grand dictionnaire de la psychologie, LAROUSSE.

L’étymologie du mot agressivité traduit son ambiguïté : du latin « Ad gressere » qui signifie « aller vers ! ». Autrement dit, l’agressivité peut renvoyer à une attitude négative d’attaque envers l’autre, mais également à une attitude positive d’affirmation de soi.

Il existe deux types d’agressivité : 

  • L’agressivité « saine » qui n’est autre qu’un moyen de s’affirmer,
  • L’agressivité dirigée envers autrui, qui découle d’une frustration ou peut traduire une incapacité de gérer une situation.

L’agressivité se présente sous plusieurs formes et peut avoir différentes causes selon l’âge de votre enfant. Nous verrons aborderons ensemble les différents aspects de l’agressivité, au travers des tranches d’âge de l’enfant.

L’AGRESSIVITÉ AVANT 3 ANS

Faits & identification

Avant 3 ans, l’agressivité de l’enfant est souvent liée à une méconnaissance et incompréhension de ses propres émotions, plutôt qu’à une volonté de faire souffrir l’autre. Avant 3 ans, le manque de vocabulaire va amener l’enfant à communiquer « autrement ». L’agressivité est alors un moyen d’interpeler l’adulte. Votre enfant peut également réagir de manière agressive face aux règles et événements qu’il ne comprend pas, ou en cas de caprice*.

Autour de 2 ans arrive la phase connue (et préférée des parents) du « NON ». Votre enfant répondra systématiquement « non ». Cette phase ne constitue pas nécessairement un comportement agressif. C’est la période durant laquelle votre enfant comprend qu’il peut exprimer son mécontentement et sa frustration dans un langage compris par l’adulte, qui le fera réagir. Cela permet à l’enfant de se différencier et d’affirmer sa propre personnalité.

*De la même manière que pour l’agressivité, il semble opportun de reprendre la définition du caprice : c’est la manifestation de « l’agressivité de domination ». En étant agressif, l‘enfant ne cherche pas à satisfaire un besoin primaire, mais à dominer l’adulte. L’objet du désir est en réalité insignifiant pour lui. Derrière un caprice, l’enfant ne recherche pas l’acquisition d’un nouvel objet, mais la domination.

L'AGRESSIVITÉ APRÈS 3 ANS

Faits & identification

Une fois l’âge de 3 ans passé, l’agressivité de l’enfant diminue peu à peu et il développera ses capacités de raisonnement et de communication. Il peut donc argumenter, voire menacer s’il veut obtenir quelque chose. L’agressivité observée à cet âge peut se caractériser comme verbale plus que physique.

C’est autour de cet âge que l’enfant commence à prendre conscience des conséquences de ses actes. Il est capable de comprendre qu’il a pu blesser une personne et s’en excuser. Il a également plus de « self-control » quant à ses gestes agressifs. Dans le cas où l’agressivité persiste ou se transforme en violence, cela peut être le signe d’une souffrance. Il est donc important de comprendre les causes de cette agressivité afin d’apaiser votre enfant et l’aider à maitriser ses émotions. C’est également l’âge où vous pouvez lui apprendre à se défendre verbalement, plutôt que physiquement (même si ses mots peuvent sembler durs).

agressivité enfant

Les principales causes d’agressivité sont communes entre un enfant de moins de 3 ans et plus.

Les causes d'agressivité de l'enfant auxquelles on ne pense pas SYSTÉMATIQUEMENT

  • Manque de confiance en lui, transformant sa défense en attaque
  • Témoin de disputes familiales le laissant penser que l’agressivité est un comportement normal
  • Inquiétude liée aux changements familiaux, il cherche à s’adapter
  • Mimétisme
  • Et bien d’autres encore que vous pouvez découvrir grâce à nos analyses et conseils personnalisés.

Comment agir face à l'agressivité de l'enfant

1 – Dans le cas où vous êtes témoin d’une scène d’agressivité entre votre enfant et l’un de ses camarades

  • Agir immédiatement, quitte à le frustrer en le privant de son activité préférée. En premier lieu, essayez toujours de comprendre pourquoi il se montre agressif. En trouvant l’origine, vous serez mieux préparé pour réagir de manière adaptée. 

2- Après coup, une fois la scène passée, place au discours éducatif

    • Expliquer clairement et fermement pourquoi son comportement n’est pas le bon. Exemple : « ne bouscule pas ton camarade car ça lui fait mal ». Selon votre interprétation de la scène, donnez ensuite de l’attention à l’enfant « blessé », pour faire comprendre au vôtre que faire mal ne permet pas d’obtenir de l’attention. Ne faites cela que si vous jugez votre enfant responsable de l’agressivité. Lors d’un comportement agressif, il y a un instant et un après. Il est donc important de lui montrer que vous reviendrez dessus après coup. Prenez le temps de la réflexion quant à sa punition. Faites-lui prendre conscience des conséquences de ses actes en différant la sanction dans le temps. Cela lui fera comprendre que les conséquences de l’agressivité ne se limitent pas qu’à un instant, mais s’étalent dans le temps.
  • Dans le cas du précédent exemple où il « blesse » quelqu’un (verbalement ou physiquement), demandez-lui comment il ferait pour réparer ou consoler son camarade « blessé ».
  • Afin de préserver une forme de cohérence éducative, assurez-vous que personne dans votre entourage n’a de réaction positive face au comportement agressif de votre enfant (exemple : rire).
  • Éviter des phrases comme « tu es méchant » ou « tu es un bébé » car elles nuisent à l’estime de soi de votre enfant.

Comment prévenir un comportement agressif chez le jeune enfant

Afin de détecter et prévenir au mieux le comportement agressif de votre enfant, adoptez vous-même un comportement pondéré et serein en cas de désaccord avec lui ou une autre personne. En effet, votre enfant va s’identifier à ses proches adultes. De ce fait, il constatera que l’agressivité n’est pas la seule réponse possible à un conflit.

L’AGRESSIVITÉ CHEZ L'ADOLESCENT

agressivité ado

L’agressivité chez l’ado est plus visible que chez le jeune enfant. Le comportement agressif se traduira le plus souvent par de l’insolence, de la violence verbale et ou physique, de la revendication, voire de la rébellion. Elle est donc visible et parle d’elle-même. En revanche, il en est tout autrement pour l’interprétation de ces comportements, qui est plus complexe.

Toutefois, si le comportement agressif est récurrent et systématique, il est préférable de consulter un professionnel. En effet, un adolescent agressif est un adolescent problématique, pour lui et pour autrui. C’est un futur adulte qui se construit sur une voie agressive. Cela peut résulter d’une méthode éducative inadaptée.

Lorsque l’enfant est petit, la confrontation reste gérable. Mais quand est-il lorsque le rapport de force se déséquilibre entre parents et enfant ? 

Si vous vous reconnaissez dans ce cas, nous vous recommandons d’agir dans l’immédiat en faisant appel à un professionnel. 

Pour en savoir plus sur les causes de l’agressivité chez l’enfant et les moyens d’y pallier, rendez-vous sur

parentalite.myfamilyup.com

Tous les mois, le point actu d'une famille qui vous veut du bien

Laisser un commentaire